Être ou ne pas être? Telle est La question…

« Être humain » ne se résume pas à « savoir faire humain »…

C’est donc « être » et non pas « faire » qui prime!

Quand tu es seul, face à toi-même, comprends-tu ce qui se passe dans ton esprit?

Vois-tu clair dans ta hiérarchie de valeurs?

Agis-tu toujours en fonction de cette hiérarchie?

Oui? Bravo, c’est le chemin du bien-être et du bonheur! L’entrée de l’alignement avec soi…

Ou alors, non… ce n’est pas clair… et certaines réactions sont parfois incontrôlées et incompréhensibles.

Une larme, un indice qui parle de toi?

Le soliloque, le langage interne négatif à répétition finit par rejeter le langage positif.

Seule l’intention lève le filtre et les barrières s’évanouissent.

À force d’intentions, cela donne le pouvoir de modifier son devenir.

Rien n’est à rejeter, tout est à construire.

Et une construction s’établit sur base de fondations.

L’être est la fondation de l’être autre et du savoir-faire des deux.

Et par la même occasion, tu deviens habile pour éduquer ton environnement à partir de ta nouvelle série de maîtrises.

Quand on est en alignement avec soi, on a l’énergie nécessaire pour avancer, professer et faire progresser. Pro fesser… donne le coup au cul mais pro. Il faut avoir du cul quand même.

Il est comique ce « on » aussi, c’est comme le « on » du « off ». En veille, « être en veille » et non « faire en veille ». D’ailleurs faire en veille ne réveille pas. Les somnambules en sont de bons exemples.

Ni ne « r.éveil » pas si l’on considère que l’inconscient est déjà éveillé.

Ah… le progrès… voila tout notre programme sur terre!

Tu sais que l’être humain est le seul être vivant… toujours être et non pas « faire vivant »… qui a la capacité de se transcender! 

Ça me fait penser à transe + scinder, c’est à dire se couper de sa conscience habituelle par la transe. 

La transe hypnotique s’adresse à l’inconscient avec des moyens habiles pour lui commander ce qu’il fait le mieux, obéir.

L’inconscient gère absolument tout et il obéit comme un enfant. 

Il est génial et fait le minimum.

Et le minimum, ce n’est pas peu… il protège farouchement nos valeurs par exemple.

Ce boulot que le conscient fait beaucoup moins bien!

Les cerveaux reptilien et limbique se chargent de bombarder d’émotions et de sentiments qui bouleversent le conscient qui dicte ensuite sa conduite à l’inconscient , alors parfois, il y a de quoi se noyer dans cet océan…

Mais cet océan fournit des gouttes qui proviennent de la nature première éveillée qui vit en nous.

Ce sont les larmes…

Et justement, le programme de la mise en voix des larmes est créé.

Une occasion de donner au cortex de quoi stopper sa diffusion massive de cortisol qui s’avère très néfaste pour notre corps. 

Les états de stress chroniques accompagnés d’une sécrétion élevée et continue de cortisol peuvent faire apparaître, notamment, des immunodéficiences avec infections. 

Donc, sans le programme « Nos larmes en voix », nous sommes menacés par le Syndrome Immunitaire Déficient Actif (SIDA) via la propagation intérieure.

La prudence recommande de rendre au cortex sa légitimité de pouvoir orienter en conscience.

En bref…

  • Est porteur de bonheur l’alignement avec la hiérarchie des valeurs de son être intérieur.
  • Sans ce respect, la confusion mentale, les mal-être ou les maladies s’installent.
  • Agir en niant cet ordre organisé et sensé génère des pensées négatives au sujet de soi et des autres.
  • L’habitude des négativités ferme l’accès aux pensées positives et optimistes.
  • L’intention à répétition de diriger son orientation du corps, de la parole et de l’esprit installe peu à peu de nouvelles habitudes.
  • Le savoir-être est à la base du savoir-faire et du faire-savoir.
  • L’être habile a un pouvoir transformateur sur son environnement tel un effet domino.
  • L’alignement avec ses valeurs est la meilleure source d’énergie au service de tous les domaines de l’existence.
  • Vivre en veille selon les rythmes du jour et de la nuit est différent de vivre en conscience au rythme du déploiement des forces intérieures.
  • L’inconscient a une puissance incommensurable et obéit aux ordres du conscient en augmentant la puissance des forces comme des faiblesses.
  • Le conscient est victime de ses capteurs sensoriels qui génèrent des charges émotionnelles et sentimentales à peine gérables.
  • L’inconscient envoie des signaux interprétables aux travers des larmes qui s’échappent.
  • Grâce aux interprétations claires et approfondies des messages codés des larmes, la réaction appropriée est accessible.
  • Le programme « Nos larmes en voix » est né et se met au service de l’application de la méthode GIRO! 

Qu’est-ce que la méthode GIRO?

La méthode GIRO, le virage, le tournant qui donne une nouvelle tournure aux événements d’une vie.

Direction: Glamour Intense, Résistance Optimale!

Glamour = Charme sophistiqué / Séduction par tempérament attractif, éclat.

Intense = Profond. Qui agit avec force. Qui dépasse la mesure ordinaire.

Résistance = Fait de résister, de ne pas subir les effets d’une action. Force qui s’oppose à une autre, tend à l’annuler. 

Optimale = Qui est le meilleur possible. Une expérience faite dans les conditions optimales. Idéal, parfait.

Prendre le contrôle des différentes structures des pensées en les identifiant au travers des larmes malheureuses et des larmes valeureuses qui coulent, revient à prendre le contrôle de son monde émotionnel et sentimental. Les humeurs et tempéraments deviennent de nature à séduire l’interlocuteur. La victoire éclatante de la communication non violente, pour soi et pour les autres reçoit sa place de choix!

 

Est-ce que nos larmes nous parlent? 

La question mène à des réponses!

Je me vois encore, vers l’âge de 15 ans, me regarder dans le miroir alors que j’étais occupée à pleurer. Je me demandais si je pouvais extraire quelques informations de cette perception.

Evidemment, j’ai continué cette observation sans obtenir de réponses satisfaisantes. Cependant, la question était désormais posée.

Je n’avais ni la maturité, ni les connaissances et donc ni l’intelligence pour avoir accès aux réponses.

Intelligence signifie, pour moi, « lier entre », à partir des bases latines “inter + ligare”. C’est à dire, faire des ponts entre l’être, le faire, le savoir-être, le savoir-faire et le faire-savoir.

Un jour, alors que je pleurais et m’observais à nouveau, des années plus tard, j’ai remarqué quelque chose de très particulier qui prenait tout son sens à force de répétition de l’observation. Les larmes s’interprètent selon leur localité, entre autres!

Comment lire la voix des larmes?

Heureusement que je suis une femme car des études démontrent qu’elles pleurent au moins 3x plus que les hommes. Il y a, aussi, une raison physiologique à cela car le canal est plus étroit chez la gente féminine.

Finalement, après de nombreuses recherches, réflexions et compilations de théories ou d’expériences est créé le programme de la mise en voix de nos larmes pour se mettre au service de l’application de la méthode GIRO.

« Un giro » est un tournant ou un virage en langue espagnole. L’existence a toujours le droit de prendre une nouvelle tournure…

Les larmes sont des histoires au sujet des besoins alors j’ai établis une jonction cohérente entre les étapes du schéma narratif, la pyramide des besoins de Maslow et nos différentes larmes.

Le résultat est époustouflant de pertinence et offre le pouvoir des réactions constructives pour nos proches et pour nos orientations.

Aujourd’hui, je souhaite partager mes découvertes des révélations profondes et sincères de nos larmes avec ce programme complet de « Nos larmes en voix ».

Je suis Nathalie VYKY , j’aime employer ce pseudonyme construit sur les bases de mes initiales. 

NVKY forme une phrase qui est « Le jour de la naissance ( Nathalie) de la source de l’océan de turquoise en activité.

L’eau est mon élément de prédilection… donc, que je me préoccupe très activement de nos larmes n’est pas si étonnant…

Des informations plus détaillées sont accessibles dans le premier numéro gratuit de mon magazine Art’R.évolution du bien-être. Il est ici!

Je me définis comme étant manager des énergies du succès parce que j’aime regarder avant tout la réussite qui se cache derrière l’échec.

“Tout le monde peut innover, si sa vie en dépend.”

~Akio Moira

En bref…

  • Une question étonnante est apparue à mon esprit à l’âge de 15 ans.
  • Des réponses se sont faites attendre au moins 10 ans!
  • Des interprétations intuitives des larmes permettent la continuation de l’investigation.
  • Je suis une femme, donc je pleure plus facilement qu’un homme et je peux servir de base à mes analyses. 
  • J’utilise mes connaissances en lien avec mes diplômes et certificats pour élaborer un programme d’étude. 
  • Je délivre sous différentes formes mes découvertes qui sont essentielles au bien-être personnel, interpersonnel, intergénérationnel, etc.
  • Si tu ne t’aimes pas…
  • Si ton enfant ne t’aime pas…
  • Si un de tes parents ne t’aime pas…
  • Si la personne avec laquelle tu vis est agressive envers toi…
  • Si ta vie est ponctuée de fausses notes…
  • Et si tu rêves d’être la note principale de ta musique préférée à la place..
  • Si tu veux faire connaître et reconnaître tes qualités…
  • Si tu veux connaître tes qualités…
  • Si tu veux transformer ton proche en personne aimante… 
  • Alors j’ai des choses à te dire… lis la suite!
 
 
Summary
%d blogueurs aiment cette page :