Être ou paraître, quel est le meilleur choix? Tout dépend des objectifs poursuivis.

L’être humain a la particularité d’être perfectible. Entendons par là sa capacité à la transcendance. Cette possibilité de dépassement de soi qui offre à son essence plus d’authenticité, de connexion à sa source intrinsèquement joyeuse, spacieuse et détendue.

D’autre part, l’individu est un animal social qui s’adapte à son environnement pour protéger son type de vie.

“Pour sa part, l’éthologie enseigne qu’il existe des comportements naturels communs aux animaux et aux humains. On se croit souvent mis en mouvement par la conscience, la volonté, le libre choix. En fait, on obéit la plupart du temps à des mouvements naturels. Il en va ainsi lors des rapports violents et agressifs que l’on peut avoir avec les autres. Dans la nature, les animaux d’entretuent afin de partager le groupe en dominants et dominés, ils adoptent des postures physiques de domination et de soumission, ils se battent pour gouverner des territoires. Les hommes font de même… La méchanceté, l’agressivité, les guerres, les rapports violents se nourrissent des parts animales en chacun.” – Michel Onfray, Antimanuel de Philosophie

Être ou paraître, quel est le meilleur choix selon les caractéristiques respectives?

Authentiques sont les personnes qui…

  • font preuve de spontanéité
  • exercent leur esprit critique
  • pratiquent le libre examen
  • osent le libre arbitre
  • expriment leur propre vérité
  • manifestent de la tolérance envers soi et les autres
  • étudient les émotions

Jouent un rôle social, les personnes qui…

  • se sentent mal à l’aise dans leur personnalité
  • imitent les autres
  • s’approprient des idées reçues
  • manipulent les autres
  • limitent les expressions émotives inoffensives
  • cherchent à plaire à tout le monde
  • sont sur la défensive

 

Y-a-t-il rupture ou continuité entre l’authenticité et le rôle social?

Le talentueux monsieur Ripley évolue en continu suivant l’acceptation du jeu du rôle social. Tandis que Marge, l’amoureuse authentique, assume ses responsabilités et évolue selon la quête du sens.

D’autres personnages font preuves de mixité et finalement, perdent le droit à la vie…

Être ou paraître, peut-on vraiment choisir?

La réponse est oui mais non sans effort. L’accès à l’être authentique est contre intuitif à cause des enseignements dès le plus jeune âge à l’adaptabilité sociale.

Pour fonctionner dans un système, la nécessité de s’y adapter est évidente. Néanmoins, les forces et pouvoirs de l’être sont décuplés à partir d’une conscience accrue de son identité. Je ne parle pas de la fabrication identitaire qui se construit à partir des influences diverses mais plutôt de la reconnaissance de la nature primaire qui s’obtient par l’exercice de la pleine conscience.

Acceptez de recevoir gratuitement les méthodes nécessaires à la pleine conscience

Être ou paraître, quel est votre choix? Commentez et partagez…

Cultivé et ambitieux, mais sans le sou, Tom Ripley veut tout,  l’argent, le succès, la belle vie. 
Lorsque Herbert Greenleaf, un richissime Américain, le charge de lui  ramener son fils Dickie, parti vivre en Sicile, il conçoit un projet  diabolique : se substituer au fils prodigue et vivre à sa place  une existence dorée. Passer au meurtre n’est pas un problème  pour lui, et un « malheureux accident » est si vite arrivé…
Reconnu comme un des chefs-d’oeuvre de Patricia Highsmith,  Le Talentueux M. Ripley est l’acte de naissance d’un des plus  extraordinaires personnages de roman policier, faussaire hors  norme à l’intelligence redoutable, cynique et sans aucune morale,  aussi séduisant que dangereux. Ce livre, qui a reçu le Grand Prix  de littérature policière, a été porté à l’écran à deux reprises.
  • 2
    Shares
%d blogueurs aiment cette page :