Cet article fait partie d’un “carnaval d’articles”. Il s’agit d’un évènement inter-blogueurs dans lequel des blogueurs issus d’univers différents traiteront d’un même sujet imposé. Pour vous, lecteurs, c’est une façon de découvrir ce thème abordé de différentes façons et vous bénéficierez de plusieurs articles sur “vivre sainement: mes difficultés au quotidien” avec la possibilité d’en apprendre énormément sur le sujet. Je vous propose de visiter le blog qui nous invite en cliquant ici. Je suis certaine qu’il vous plaira.

Chaque jour qui passe en Occident nous plonge dans une course effrénée des actions à enchaîner. Nos prises de repas se déroulent souvent sur le pouce. Combien d’établissements concernés se nomment comme cela d’ailleurs? Il suffit d’introduire « sur le pouce » dans un moteur de recherche sur le net pour constater un résultat éloquent!

Mes problèmes au quotidien pour vivre sainement démarrent de ce point précis. Et je suppose qu’il en va de même pour chacun.e d’entre nous…

Quelle est cette difficulté rencontrée chaque jour pour vivre sainement?

 

La vitesse d’ingestion est mon challenge! J’ai peu de temps pour chaque chose à effectuer, y compris pour manger. Et pourtant je sais pertinemment l’importance de la mastication à répétition. Si je la zappe, et je le fais souvent, ma santé, comme ma ligne sont en danger!

Mieux vaut favoriser les mets du type méditerranéen qui utilisent ce qui pousse dans la terre ou sur les arbres. 

Ceci exclut les recettes préparées industriellement, la pizza, …

Tout ce qui s’éloigne de son aspect premier, naturellement présent dans la nature posera plus de problèmes.

La sensation de satiété est primordiale pour moi, pour  éviter de succomber à l’envie de grignoter n’importe quand et n’importe quoi. 

La solution trouvée est de manger, c’est-à-dire de mâcher en conscience. 

Il est essentiel de prendre le temps de savourer avec lenteur ce qui a été choisi comme repas. 

Repas de type méditerranéen

Pour des saveurs augmentées, je recommande vivement les produits biologiques.

Pas question de finir le tout en moins de 15 à 20 minutes et ce quel que soit la quantité à disposition!

Cette façon de procéder augmente notre niveau d’énergie, l’efficacité de nos processus de digestion et allège l’organisme.

Comment se défaire du problème pour vivre sainement au quotidien?

 

Manger en conscience des saveurs offre du plaisir et réoriente peu à peu nos goûts alimentaires.

Suite à cet entraînement du corps et de l’esprit, un rejet naturel de tous les excès nuisibles présents dans certaines préparations s’opère peu à peu.

Tout ce qui est trop salé, sucré, gras et chimique sera naturellement repoussé. Cela deviendra simplement désagréable, inacceptable, voir immangeable ou imbuvable. 

Les connections en pleine conscience

Une auto-discipline répétée engendre une nouvelle habitude!

En trois mois, le corps accepte qu’il s’agit d’une habitude et le défi de volonté est gagné !

Dans le cerveau, une connexion neuronale sérieuse s’effectue en trois mois, le sillon neuronal est créé.

La route neuronale s’installe entre 3 et 6 mois.

Et l’autoroute neuronale prend place à partir de 6 mois. L’automatisme est né!

Au final, lutter pour prendre le temps équivaut à gagner en énergie, force, beauté, bien-être, etc.

L’avez-vous déjà remarqué?

  • 1
    Share
%d blogueurs aiment cette page :